Tita Lili s’occupe des smoothies. Derrière son stand, entourée de son blender, fruits, et autres ustensiles elle prépare ces boissons avec délicatesse. Chaque geste est mesuré. Elle maîtrise sa technique et répète chaque mouvement comme une chorégraphie. Rien n’est gâché. Tout est maîtrisé. Alors je la regarde. Je l’observe, toujours en silence pour ne pas perturber sa danse. Mais malgré cette maîtrise, dans ses yeux, je plonge dans un océan de fragilité.
Toujours près d’elle il y a Cherrine, sa fille. Un large sourire qui illumine son visage. Un mélange de malice et de timidité.
Et le temps d’un instant, cette boisson fraîche me délivre de la chaleur moite et lourde de l’après-midi.

Portrait_2_Enfants

Portrait_1_Elmar_2

Je dessine les visages, les attitudes et les regards. Les regards  pour percevoir autrement, pour mieux ressentir. Mais surtout pour mieux retranscrire une énergie, une émotion. J’aime les yeux, la sensibilité d’un regard et l’histoire qui s’y trouve. Saisir un instant. Au delà des mots, saisir ce qui n’est pas dit.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Danee. Prénom à la consonance masculine. Assises à la table d’un café nous attendons un homme. Stéréotype du hacker, un peu geek, un peu bidouilleur :). Les clichés sont tenaces.
Pourtant c’est une tout autre espèce qui se présente à nous.
Tout d’abord Danee est une femme. Une très jeune femme. Dans un premier temps impossible de lui donner un âge. Pas très grande, elle porte une robe bleu et blanche. Le décalage me fait sourire. Qui est-elle ? Quelle est son histoire? Comment une femme portant une robe imprimée chiens/chats est-elle arrivée dans le monde des Hackers ? Face à elle, j’imagine qu’elle se dit la même chose de nous.
Assises à cette table, l’échange commence, naturellement, simplement.
Diplômée de Biochimie, elle nous explique qu’elle a passé quelques mois en Chine pour y passer son Master. Les HackersSpace elle connaît, elle est allée à leurs rencontres durant plusieurs mois aux Etats Unis : Côte est, Côte ouest, NoiseBridge, Genspace Brooklyn… Curieuse, sensibilisée et passionnée, elle veut voir ces mouvements naître chez elle, ici, à Manille.
Il y a deux ans, elle se lance, Manile BioPunk Movement voit le jour. Il vise à sensibiliser les Philippins sur les bases des Biotechnologies. Très vite, le mouvement s’essouffle : manque de collaboration, manque de projet fédérateur, manque d’unité. Je comprends rapidement qu’il semble fondamental ici d’unir les acteurs du mouvement autour d’un projet concret.

Pour la recherche aux Philippines elle rêve de liberté de penser, d’agir et de créer.
Elle dénonce un gâchis de cerveaux. Beaucoup de cerveaux mais peu d’innovation. La plupart, fraichement préparés par les universités, nourissent les grosses entreprises mais d’autres, comme le sien, finissent aux ordures. Son visage s’ouvre au fur et à mesure de la conversation.
Spontanée telle une enfant, les mimiques apparaissent. Sa main qui vient cacher ses sourires, son rire qui veut se faire discret mais qui éclate instinctivement entre deux mots.
Elle se souvient qu’en Chine, une semaine suffisait pour obtenir de la Taq polymérase (enzyme d’amplification d’ADN). A son retour aux Philippines, elle ne manipulait plus. Elle ne pouvait pas se le permettre. Trois semaines pour obtenir une polymérase, alors l’échec expérimental n’est pas permis. Danee se contentait d’envoyer les échantillons à l’étranger et de recevoir les résultats. Il n’existe pas de fournisseur de matériel biologique dans le pays. La plus grande université des Philippines empreinte sa PCR (machine à réplication d’ADN) aux Hôpitaux à qui la priorité est donnée. Les machines, rares, sont étiquetées et traquées. Quant aux séquenceurs d’ADN….pas l’ombre d’une trace dans toutes les Philippines. Mais pourquoi? Existe-t-il un lien entre l’absence totale de séquenceur et le contexte socio-culturel dans le pays?

Portrait_3_Danee

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

A la Ferme, nous rencontrons Shaina, co-fondatrice de « Jeepneed », petits laboratoires montés sur 3 roues. Dans la campagne philippine, ses « tuck-tuck » ambulants circulent d’école en école.
Dans sa valise se trouvent deux curieux objets. Ils tiennent dans la paume d’une petite main d’enfant. Ils ne ressemblent à rien que je connaisse. Ils ne pèsent presque rien. Le premier est constitué de deux petits cylindres reliés entre eux par une fine pièce métallique. Le second est une petite boite de plastique noir possédant 2 molettes.
Le point commun entre ces deux petits objets est la présence de deux lentilles de verres entourées de plastiques profilés. Comme si cela indiquait qu’il fallait regarder à l’intérieur. Mais quand on regarde à l’intérieur, il ne se passe rien. La lumière passe librement au travers. Mais si on approche la lentille d’un objet, d’une matière, d’une peau, de superbes motifs apparaissent. Rien ne l’indiquait, mais j’ai entre les mains deux petits microscopes.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Publicités

2 réflexions sur “

  1. salut Marie

    C’est ton oncle de Nantes , je lis ( nous lisons ) toujours avec beaucoup d’attention ton blog ( votre blog à toi et ton amie ) .

    Tout est fort intéressant , c’est fou comme les gens que tu rencontres se débrouillent avec peu et son plein de ressources pour trouver des solutions à tout ce qui se présente devant eux .

    Nous t’embrassons avec beaucoup d’affections ma Belle Marie et nous attendons la suite de ton blog

    Christophe et Jean-Michel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s